Actualités

bardage bois : quels traitements ?

bardage

Pour l’extérieur de votre maison ossature bois plusieurs possibilités s’offrent à vous. La première possibilité est l’enduit, les lisses sont alors resserrées afin de pouvoir y fixer un grillage pour recevoir l’enduit.

L’autre solution, plus classique lorsque l’on décide de construire bois est le bardage extérieur. Aujourd’hui, de nombreux bardages existent, les couleurs sont nombreuses ainsi que les essences, et les questions concernant leur entretien mais également concernant les traitements préventifs sont nombreuses.

Concernant l’entretien, nous vous invitons à venir voir l’article suivant sur l’entretien du bardage.

Cette semaine, vous l’aurez compris, nous nous intéresserons donc plus aux traitements préventifs du bois.

Tout d’abord, pour rappel il existe plusieurs classes d’emploi du bois :

  • Classe 1

  • concernant les bois qui ne sont pas exposés et où l’humidité ne peut pas pénétrer, il s’agit généralement du mobilier intérieur.

  • Classe 2

  • Ce sont les bois qui peuvent être exposés à l’humidité de temps en temps, il peut s’agir des parquets par exemple.

  • Classe 3

  • Concerne les bois n’étant pas en contact avec le sol et une source d’humidité prolongée.

  • Classe 3A

  • Pour les bois faiblement exposés et qui nécessitent un traitement superficiel, néanmoins, le bois ne doit pas être en contact avec le sol. Certains bardage en bois se trouvent dans cette catégorie.

  • Classe 3B

  • Convient aux bois fortement exposés, les bois sont donc traités en profondeur pour les protéger contres les intempéries, les UV, … Le bardage proposé par KitMaisonBois fait partie de cette classe d’emploi.

  • Classe 4

  • Concerne les bois qui sont en contact avec le sol, donc fortement exposés notamment à l’humidité. Il s’agit par exemple des poteaux, ou encore des pontons.

  • Classe 4SP

  • Pour les bois utilisés pour des ouvrages spéciaux comme les poteaux pour les télécoms par exemple.

    Tout cela est normalisé par la norme NF EN 335-2

    Vous l’avez compris, pour le bardage, il convient d’utiliser une classe d’emploi 3B au mieux.

    Ainsi, deux méthodes sont utilisées pour le traitement préventif de ces bois :

  • Pour le traitement préventif d’un bois devant atteindre une classe 2
  • Les bois sont donc trempés durant quelques minutes dans des produits en phases aqueuse dont les molécules actives hydrosolubles resteront en surface. Puis, le bois subit ce que nous appelons un “ressuyage“ afin qu’il atteigne un taux d’humidité de 18%.

  • Pour le traitement préventif d’un bois devant atteindre une classe 3 à 4
  • Afin d’enlever toute l’air se trouvant dans les cellules du bois, ce dernier est mis sous vide, un liquide en phase aqueuse est injecté dans le bois pendant une durée variable selon l’essence du bois. Le bois est ensuite séché afin que le taux d’humidité ne dépasse pas 18%.

    Avant 2005, les produits utilisés étaient composés de cuivre, d’arsenic, et de chrome. Cependant une directive est venue réglementer cela afin de remplacer ces produits par des substances moins nocives.

    Evidemment, aujourd’hui, la recherche tend à trouver d’autres solutions de moins en moins nocives et de plus en plus efficaces afin de traiter les bois de manière optimale.

    Top