Autoconstruction

Autoconstruction

 Nous avons décidé de vous exposer notre dossier Autoconstruction en 4 parties : 

  1. Autoconstruction, accéder à la propriété
  2. Autoconstruction ossature bois en 6 étapes
  3. Les normes à respecter pour votre autoconstruction
  4. L’outillage nécessaire à l’autoconstruction

Autoconstruction, accéder à la propriété

Chantier en autoconstruction

Dans un contexte de crise économique engendrant crise de l’emploi mais aussi crise du logement, il est de plus en plus difficile d’acheter, notamment du fait de la difficulté d’obtenir un emprunt auprès des organismes financiers et ce de manière raisonnable quant au remboursement.

L’autoconstruction apparaît alors comme une solution. Nous sommes de plus en plus nombreux à vouloir accéder à la propriété. 64% des Français se disent alors prêts à réaliser un projet immobilier.

Les raisons de cette volonté d’accès la propriété sont pour 84% des personnes, le désir de se construire un capital immobilier et de se protéger de la précarité.

En effet, le système de l’autoconstruction n’est pas récent, puisque c’est le premier moyen de construction de l’histoire avant l’apparition des métiers du bâtiment. Au 20ème siècle, c’est dans les années 1970 que l’on observe un pic de l’auto-construction. Aujourd’hui c’est un moyen qui est de moins en moins utilisé.

Il permet pourtant de réaliser son projet en faisant de grandes économies. Il est vrai, le secteur de l’autoconstruction a souffert de la mauvaise publicité que lui conféraient les médias.

Effectivement, ces derniers alimentaient les reportages en montrant des auto-constructeurs qui menaient de front l’ensemble d’un projet sans aides de professionnels. Or, auto-construire ne veut pas forcément dire faire tout soi-même, car, vous pouvez faire appel à des professionnels qui vous aideront pour le gros œuvre.

Vous désirez autoconstruire ? Kit Maison Bois vous propose une solution pour votre auto-construction : les kits en ossature bois.

Les Kits sont composés des murs de structure ainsi que de la charpente. Les murs sont préassemblés en usine ce qui vous permet de les installer sur votre dalle (béton ou bois) à l’aide d’un engin de levage de type Manitou. Nous vous proposons également des fournitures complémentaires si besoin est : pack plomberie, pack électricité, le pack menuiseries et les fournitures complémentaires, c’est à dire le bardage, les précadres des menuiseries ou encore, l’isolation de toiture.

Vous pouvez retrouver tous ces éléments dans votre KitMaisonBois.

Ainsi, l’auto-constructeur pourra gérer le montage de manière simple sans qu’un professionnel du bâtiment n’intervienne, et ce de manière très rapide.

Cependant, il faut savoir que l’autoconstruction demande du temps et de la minutie. Alors, si vous ne vous sentez pas l’âme d’un autoconstructeur, pas de panique, nous mettons à votre disposition une équipe de monteur.

Attention, ce service est actuellement limité à la région Rhône Alpes, sachez cependant que vous pouvez faire appel à un charpentier de votre secteur, qui sera capable de faire le montage de votre kit.

Autoconstruction ossature bois en 6 étapes

Actuellement, de plus en plus de personnes se tournent vers l’autoconstruction ossature bois de leur maison. Cependant, il faut être conscient qu’il ne s’agit pas dune mince affaire.

L’autoconstruction ossature bois nécessite à la fois de la rigueur, de l’organisation mais aussi beaucoup de motivation. Nous allons voir aujourd’hui les différentes étapes d’une aventure en autoconstruction.

1) Définir un budget global pour votre projet

autoconstruction ossature boisEn effet, la première étape de votre projet en autoconstruction ossature bois est de définir votre budget. Cette étape vous permettra d’établir un budget pour l’achat de votre terrain et vous permettra de choisir votre terrain en sachant exactement où vous allez. Vous saurez également votre budget « maison » ce qui vous permettra de concevoir vos plans en fonction de votre budget.

 

2) Choisir votre terrain

Le choix de votre terrain est une étape primordiale dans votre projet d’autoconstruction ossature bois. Il va définir le type de conception ainsi que tous les impératifs (présents dans votre PLU ) à respecter. Assurez-vous de bien prendre en compte le budget « viabilisation » dans votre enveloppe globale.

 

3) Réaliser et valider votre devis KitMaisonBois

Une fois le terrain choisi, il vous faudra réaliser des ébauches de plans afin que l’équipe KitMaisonBois puisse chiffrer précisément votre projet soit en autoconstruction ossature bois totale (fournitures), soit en autoconstruction ossature bois partielle (fournitures + montage Hors d’eau).

 

4) Déposer votre permis de construire

Votre projet d’autoconstruction ossature bois est maintenant défini. Il vous faudra donc réaliser vos plans de permis de construire et les déposer en mairie afin d’obtenir l’autorisation de débuter votre autoconstruction (délai de deux mois minimum selon votre zone ). Une fois votre permis de construire accepté, il faudra valider votre bon de commande avec l’équipe KitMaisonBois.

 

5) Valider vos plans d’exécutions

KitMaisonBois va faire réaliser une étude de votre projet de maison ossature bois par l’usine. Il va donc falloir valider les plans d’exécutions réalisés par l ‘usine afin de démarrer la mise en fabrication.

 

6) Livraison des fournitures sur votre terrain

L’étape tant attendue arrive : l’équipe KitMaisonBois vous livre vos fournitures sur votre terrain. Si vous avez opté pour le montage Hors d’eau, les monteurs attaquent le chantier immédiatement. Une fois le montage terminé, vous pourrez démarrer les différentes étapes du second œuvre.

D’une manière générale, il faut compter 6 mois à partir de la première étape. Il vous faudra donc anticiper au maximum afin de ne pas perdre de temps et de respecter les délais fixés au départ.

 

Les normes à respecter pour votre autoconstruction

Lors de la construction ou de l’autoconstruction de votre maison, il est impératif de répondre aujourd’hui à certaines normes. Qu’elles soient techniques ou bien thermiques, il vous sera impossible de démarrer votre projet sans le respect de celles-ci.

Le DTU

normesTout d’abord, nous allons voir ensemble les normes techniques imposées par le D.T.U (document technique unifié). Ce document est indispensable pour toutes les constructions (traditionnelles et ossature bois).

Il contient toutes les règles techniques nécessaires pour exécuter des travaux dans le domaine du bâtiment et est approuvé par des professionnels. Lors d’un litige, il sera un appui incontournable pour les assurances mais également pour les tribunaux.

Le non-respect de celui-ci peut donc coûter très cher lors d’un conflit. Pour vous donner un exemple, en ossature, bois, lorsqu’un mur mesure plus de 9m (dimensions extérieurs), il sera nécessaire de positionner un mur de refend, qui viendra se positionner perpendiculairement à ce mur de manière à ce qu’il puisse contreventer la structure).

Il est donc impératif de prendre en compte cette norme dans l’élaboration de vos plans.

La RT-2012

Ensuite, actuellement en France, les normes présentes dans la RT-2012 sont également indispensables. Elles déterminent tous les matériaux que vous devrez utiliser dans votre autoconstruction de manière à se rapprocher d’une maison passive.

En effet, cette norme vise à réduire les besoins bioclimatiques, à réduire votre consommation d’énergie primaire, à améliorer votre confort en été ; Vous allez donc devoir avoir une isolation minimale, une surface vitrée obligatoire, une ouverture des fenêtres de manière à ventiler suffisamment, un système de chauffage performant etc (…).

Cette norme s’applique à toutes les constructions de maison individuelles et extension bois. Lors de votre demande de permis de construire, une attestation stipulant que votre maison rentrera dans les normes de cette RT-2012 vous sera demandée en pièce jointe ; Sans cela, votre permis de construire sera automatiquement refusé.

L’outillage nécessaire à l’autoconstruction

auto-construction

Afin de construire votre maison en auto-construction assurez-vous d’avoir tous les outils pour ainsi pouvoir réaliser votre projet.

Tous ces outils sont disponibles dans tous les magasins de négoce. Voici une liste non exhaustive des outils dont vous aurez besoin pour monter votre Kit ossature bois.

L’engin de levage :

Tout d’abord, avant la livraison, il est nécessaire de louer un engin de levage de type MANITOU. Cet engin vous permettra de disposer les murs sur la dalle que vous aurez préalablement réalisée sur votre terrain.

En revanche, renseignez-vous si l’accès de votre terrain est difficile, il vous faudra donc louer une grue. Pour obtenir ces engins de chantier vous devez vous diriger vers des distributeurs de matériaux de chantier.

Il n’est pas nécessaire d’avoir un permis pour conduire ce type d’engin, cependant, il est intéressant de se renseigner sur les fonctionnalités et les conditions de sécurité de ce véhicule.

Pour ce qui est du prix, le tarif moyen de location varie en fonction de la taille de l’engin, sa puissance et son poids. Pour un engin de 12m de portée maximum et de 3,2t de capacité de levage il faut compter environ 250€ par jour. Et pour une grue, comptez 1000€ par jour pour une grue type PPM avec chauffeur.

Les instruments de mesure :

Voici une liste non exhaustive des outils vous permettant de vérifier le dimensionnement de votre dalle avant la pose de votre kit ossature bois. Il est indispensable de bien mesurer celle-ci, pour cela il vous faudra :

  • Décamètre : 10€
  • Règle 4m : 20€
  • Niveau a bulle : 25€
  • Cordex : Le Cordex est une cordelette imprégnée de poudre de craie colorée : 10€
  • Mètre : 10€
  • Fil à plomb : 10€
  • Une grande équerre

Outils de fixation :

Les outils de fixations suivants vous permettront d’assembler le kit de votre maison. Il vous suffit alors de vous procurer les éléments suivants :

  • Pistolet à Mousse expansive : 25€
  • Agrafeuse : 40€
  • Perforateur : 150€
  • Pistolet à mastic : 15€
  • Visseuse électrique : 25€
  • Idéalement un Pistolet à clous : 40€
  • Marteau de charpentier : 40€

Outils de coupe :

Il est nécessaire de découper les lisses basses pour l’insertion de vos portes fenêtres, baies et porte d’entrée. C’est pour cela entre autre que les outils suivants vous sont indispensables :

  • Scie égoïne 15€
  • Tronçonneuse environs 100 €
  • un cutter

Divers :

  • Rallonges électriques 20€
  • Echelles 150 €
  • Escabeaux 30€
  • Pied de biche 15€
  • Masse 30€
  • Burin 20€
  • Petit et grand serre-joint 20€
  • Etais pour soutenir vos murs

L’ensemble des outils représentent un budget d’environ 900€ (les prix indiqués sont des prix à titre indicatifs). Si vous ne disposez pas de ce matériel, c’est alors un budget à prévoir, car sans certains outils, la construction de votre maison ne sera pas réalisable.

Afin de réduire vos dépenses il existe désormais des sites d’outillages d’occasions, ces sites disposent d’outils souvent professionnels aux prix défiants toute concurrence.

Lorsque vous désirez vous lancer dans un projet auto-construction, il est important de bien sélectionner les outils et ne pas prendre forcément les premiers prix sans quoi vous risquez de perdre beaucoup de temps sur le chantier.

Pour plus d’informations n’hésitez pas à nous contacter au 04 82 53 50 36.

Top