Actualités

Extension de toit terrasse : comment bien choisir sa toiture terrasse ?

La toiture-terrasse est une tendance très contemporaine, généralement dans les grandes villes comme Lyon ou Grenoble, pour aménager une extension sous la forme d’un toit avec un espace de vie s’il est accessible, ou un espace décoratif s’il ne l’est pas. 

Un toit-terrasse : Pour quoi faire ? 

Avoir un toit-terrasse accessible permet de créer une véritable extension de son domicile, de gagner de la surface ou de créer un espace de vie supplémentaire. Lorsqu’il est accessible, le toit terrasse est très souvent transformé en espace extérieur complètement ouvert. Il peut être aménagé dans un esprit de salon de jardin et de détente (avec barbecue, jacuzzi, hamac…) et peut également servir de potager ou de jardin.

Lorsqu’il n’est pas accessible, il peut être totalement végétalisé avec des fleurs ou des plantes pour améliorer l’isolation tout en ayant un espace visuellement agréable. Sinon, il est possible d’y déposer du gravier ou des dalles.

Mettre en place un toit terrasse nécessite des compétences techniques particulières afin d’assurer un état d’isolation et de sécurité optimal. Il existe 3 façons de créer un toit-terrasse :

La toiture chaude : la plus courante chez KitMaisonBois

La toiture chaude “Toit terrasse poutre en I” est la plus respectueuse du DTU (document technique unifié) et des contraintes de diffusion de l’humidité dans la paroi notamment grâce l’étanchéité de la membrane EPDM.

Cette technique permet d’isoler la toiture par dessus le contreventement OSB (grâce à un isolant PIR, souvent de 14cm), avec une couche de 10 cm d’isolation supplémentaire entre les poutres afin d’éviter l’effet caisse de résonance et ajouter de l’isolation thermique (un pare-vapeur aluminium est collé sur l’OSB avant de fixer les panneaux d’isolant).

Ce type de toit terrasse peut également être utilisé avec du bois massif pour réduire le prix de la construction. En effet, le bois massif est plus économique mais plus lourd à mettre en oeuvre et ne permettra donc pas de passer de grosses gaines (pour la ventilation notamment).

La membrane EPDM, fabriquée en 1 pièce chez KitMaisonBois, permet d’assurer l’étanchéité de la toiture terrasse sans raccord (sauf pour les très grandes toitures), accessible à l’autoconstruction, et se colle directement sur l’isolant PIR du toit.

En règle générale les toitures terrasses visent une pente minimale de 3% mais celles-ci peuvent être ramenées à 1% selon les cas.

Exemples de réalisation de toiture chaude par KitMaisonBois

La toiture froide : le toit plus économique

Cette technique consiste à isoler directement le toit entre les solives (poutres), et à coller directement l’EPDM sur l’OSB. Le pare-vapeur a ainsi un rôle très important et est placé avec soin directement sous les solives.

En plus de l’économie budgétaire réalisée grâce au pare-vapeur standard (au lieu du pare-vapeur aluminium) et de l’isolation entre poutre (au lieu du PIR), elle permet également une économie de hauteur de mur. En effet, l’isolation ne prend pas de hauteur supplémentaire, permettant ainsi de gagner 14cm de hauteur de mur par rapport à la toiture chaude, et donc quelques mètres carrés de murs extérieurs, de bardage, d’isolant…

Conseil KitMaisonBois : Cette technique est généralement limitée à des surfaces maximum de 100m² de toiture. 

Exemples de réalisation de toiture froide par KitMaisonBois : à Rully, proche de Chalon-sur-saône en Bourgogne-Franche-Comté

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est -vg_lcsMddJpmbEgOrAxFHhpCLg4F1bqjeta9j1U4x2dD9qJINR2_77ZzId-IhXLs91K8029AKdH7j1__yRCiCaEEOPKSYS0NRjV-etN5G8PX4NooLuc0RytRIyev97_MAusN9Vm.L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est NbUHX3_YF_Gu2y4UEg8_ZRpM_Lfk8rU_UgUwEUqi4xKWkGhUyoqeXIuEu3X0sV4JyA5Gam_AWsSXYKmResx_rZ_wjlym6gPcADWj2T4-vA7ujxEVvmriWZSotkYk7hB1nOOFC-n8.

La toiture véritable : le toit adapté aux plus petits budgets

La dernière technique de création d’un toit terrasse est de construire une véritable toiture en remontant la taille des murs grâce à des acrotères plus importants. Cette technique permet d’éviter quelques contraintes onéreuses telles que l’EPDM et ses accessoires.

En règle générale, la toiture cachée est recouverte d’une couverture en bac acier, permettant ainsi de limiter la pente et donc la hauteur finale des acrotères (pour descendre à 5-7% de pente). Les murs seront donc plus haut que ceux d’un toit terrasse créé à partir d’un solivage et l’économie réalisée peut vite être balayée par la zinguerie nécessaire pour assurer l’étanchéité du tour de la toiture grâce à des caniveaux et des solins.

Cette technique peut être réalisée sous deux formes : en charpente traditionnelle et en charpente industrielle. Chaque cas doit s’adapter à de nombreuses contraintes comme la faible pente d’une charpente industrielle qui peut avoir tendance à rehausser le talon de la charpente (la partie en appui sur le mur) et par conséquent va une fois de plus rehausser les murs et créer un effet massif au bâtiment.

Exemples de réalisation de toiture véritable par KitMaisonBois : à Irigny, proche de Lyon, Auvergne-Rhône-Alpes

Conseil KitMaisonBois : Une toiture terrasse nécessite une pente « cachée » qui mène l’écoulement vers les boîtes à eaux, avec des murs d’acrotère plats qui dépassent d’au moins 15 cm et permettant un effet visuel de toiture plate. Au niveau de l’écoulement des eaux, il est possible réaliser ce type de toiture en monopan, en 2 pans, avec ou sans contre pentes en fonction du positionnement des regards d’évacuation des eaux et des contraintes du chantier (notamment les contraintes de hauteur).

Le toit terrasse est de plus en plus utilisé pour créer un effet contemporain, surtout pour une extension qui va créer un contraste avec un existant plus rustique. De plus, il ne faut pas négliger qu’un toit terrasse s’obtient grâce à des murs ossature bois plus haut, ainsi, rare sont les projets qui peuvent s’intégrer sous un débord de toit existant d’une maison de plain-pied, sans rogner sur des grandes baies, des volets roulants cachés ou encore de la hauteur sous plafond.

Pour tout projet d’extension de toit terrasse dans les régions du Rhône et de l’Isère et notamment dans les grandes villes de Lyon, Vienne, Valence, Grenoble, Annecy ou Chambéry, n’hésitez pas à faire appel aux équipes de KitMaisonBois.

Top