Actualités

Ossature Bois et résistance au feu

résistance au feu ossature boisLa résistance au feu dans les maisons ossature bois

Le gouvernement travaille de plus en plus sur la lutte contre les incendies domestiques (250,000 incendies par an sont recensés en France) la résistance au feu est un sujet qui devient donc essentiel. La prévention s’insert ainsi dans nos domiciles grâce aux détecteurs de fumées, déjà obligatoire dans de nombreux pays et bientôt chez nous à partir de 2015.

Nous allons donc revenir sur la résistance au feu développée par les maisons en bois. On entend souvent dire « Le bois ça brûle », et on s’imagine qu’une maison ossature bois est très fébrile face au feu.

Première chose à savoir : la maison en bois est recommandée par les pompiers!

En effet! Le bois brûle, c’est une réalité, mais il brûle de manière progressive et sa combustion peut être beaucoup plus facilement anticipée par les pompiers.

Deuxième chose à savoir : la plupart des accidents mortels liés aux incendies sont en réalité dû aux émanations!

En effet, 80% des décès liés aux incendies ne sont pas liés au feu lui même, mais aux fumées toxiques qui s’en dégagent. Ainsi une maison bois est bien moins dangereuse pour ses occupants face aux feux.
Dans les 20% de mortalité restante, une forte proportion tend à l’affaissement de l’ensemble de l’édifice. En effet, dans les construction traditionnelle en moellons, (contrairement au bois qui a tendance à se consumer de manière régulière et « anticipable ») le béton explose dès qu’il atteint une certaine température, automatiquement, la structure s’effondre, et les habitants n’ayant pas eu le temps de sortir se retrouvent engouffrés dans les décombres…

Dernière chose à savoir :  Le feu se propage de manière générale par rapport au mobilier.

C’est le mobilier qui est le plus sujet à l’embrasement et au développement de l’incendie (rideaux, meubles, couvertures, tapisserie…), et non pas les murs en eux mêmes. Donc cela n’avantage aucun type de construction.

Finalement, pour répondre à la question perpétuelle des incendies, nous pensons que le plus important est la vie humaine et non la maison en elle même. De la même manière que les voitures sont étudiées de plus en plus pour absorber les chocs, quitte à ce qu’elle soit bonne pour la casse à la suite d’un accident, la maison ossature bois fait de même en repoussant le temps disponible pour évacuer les lieux.

( cliquez ici pour voir les sources statistiques )

Top