Actualités

Différent types d’isolants

Isolants et ossature bois: Il existe des isolants thermiques (pour se protéger du froid ou du chaud) et phoniques (pour se protéger du bruit). Ils ont tous des caractéristiques différentes, qu’ils soient Minéraux, végétaux ou même organiques.

Les différentes essences d’isolants:

isolantsPour les isolants Minéraux, nous retrouvons la laine de verre, la laine de roche et la perlite, qui sont fabriquées à partir de matières naturelles.
Dans les isolants Naturels, nous retrouvons le chanvre, la paille ainsi que la laine de bois.
En ce qui concerne les isolants Synthétiques, nous retrouvons le polystyrène, la mousse polyuréthane qui sont fabriqués à partir de pétrole ou matières organiques.
Il existe également des matériaux en composite, mélange de différents matériaux combinés répondant à des demandes particulières comme la résistance à la compression, la qualité thermique, la résistance au feu, ainsi qu’à l’humidité.

Les différentes formes d’isolant

Selon leur nature, ils sont sous différentes formes, panneaux rigides ou souples, en flocons ou granulés.

Explications des caractéristiques d’un isolant:

Plus le coefficient Lambda est petit, plus le matériau sera isolant.
La résistance thermique « R » est exprimée en m2.K/W.
Elle s’obtient par le rapport entre l’épaisseur (en mètres) et la conductivité thermique (Lambda) du matériau isolant.
Plus le « R » est important, plus le produit sera isolant.

Par exemple :

La laine de verre à un coefficient Lambda entre 0.035 et 0.051 W/mK
Elle dispose d’une bonne isolation thermique et acoustique, est perméable à la vapeur d’eau, et est l’un des isolants le moins onéreux sur le marché.
La laine de roche à un coefficient Lambda entre 0.030 et 0.040 W/mK
Elle apporte une isolation thermique et acoustique, une perméabilité à la vapeur d’eau ainsi qu’un bon comportement au feu.

Quelques informations concernant le marquage des isolants.

Pour que l’isolant puisse légalement circuler dans toute l’union Européenne, il doit disposer d’une étiquette CE. Cette étiquette atteste de la conformité du matériau.
L’étiquette CE doit se composer obligatoirement de :
– La résistance thermique R et Lambda
– Les différentes dimensions
– Classement de réaction au feu

Pour conclure, une bonne isolation doit toujours être accompagnée d’une bonne ventilation, qu’elle soit naturelle ou mécanique. Attention, la barrière isolante peut être rompue et créer un pont thermique, généralement situé aux points de jonctions des différentes parties de la maison.

Pour plus d’informations, contactez-nous au 04 82 53 50 36.

Top